Toute l'actualité

Maladies coronariennes: la part des facteurs génétiques


Le développement des maladies coronariennes est principalement associé au mode de vie. On sait aussi qu'il résulte, à hauteur de 50%, de prédispositions génétiques. Une étude, publiée le 6 mars dernier dans la revue Nature Genetics, double le nombre de gènes connus en identifiant 13 nouveaux gènes susceptibles d'augmenter ce risque.
 
L'étude, dénommée Coronary Artery Disease Genome-wide Replication and Meta-Analysis (CARDIoGRAM), a été conduite dans le cadre d'un consortium regroupant plus de 100 centres de recherches du monde entier. L'objectif: obtenir un échantillon génétique de grande taille afin de détecter les petites variations génétiques. Les chercheurs ont ainsi étudié les données fournies par 14 études de l'ADN de plus de 140 000 personnes d'origine européenne. Parmi elles, un tiers présentait une cardiopathie alors que les autres (groupe témoin) n'en présentaient aucun signe.  L'équipe a pu établir que les personnes dont la famille connaissait des cas d'athérosclérose présentaient de petites variations du code de 13 gènes.
 
Cette étude permet d'envisager de nouveaux traitements pour ces maladies, qui sont la première cause de décès dans le monde.  « Maintenant, notre travail consiste à comprendre comment ces gènes fonctionnent, à développer un nouveau groupe de médicaments pour les cibler et à identifier les personnes les plus susceptibles d'en profiter pour réduire leur risque de crise cardiaque et d'autres événements cardiaques » a précisé l'un des auteurs de l'étude, le Docteur Robert Roberts, directeur  de l'Institut de Cardiologie de l'Université d'Ottawa (Canada).
 
Jehane Belal, promotion 2013
 
Sources:


Photo: photo libre de droits fotosearch.fr

"Une étude déterminante associe 13 nouveaux gènes à la cardiopathie", communiqué de presse de l'Université d'Ottawa,  6 mars 2011, http://www.ottawaheart.ca/french/nouvelles_publications/communiques-de-presse.htm

"Découverte de 13 gènes prédisposant aux accidents coronariens", dépêche AFP, 6 mars 2011
 
Pour aller plus loin:
 
"Large-scale association analysis identifies 13 new susceptibility loci for coronary artery disease",H. Schunkert et coll., Nature Genetics, vol. 43, 10 février 2011, p.p.333-338, disponible sur le site http://www.nature.com/ng/journal/v43/n4/full/ng.784.html.

 

Archives

Abonnez-vous


Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :