Toute l'actualité

Un pas de plus dans la compréhension du mécanisme responsable de la méningite néonatale ou méningite B

La méningite néonatale touche en France, selon l’Institut Pasteur, 800 nourrissons par an. Faute de  vaccin, son taux de mortalité se situe  entre 50 et 100 décès par an. Les résultats d’une étude publiée dans le Journal of Experimental Medecine, le 25 octobre 2010, constituent une première étape  vers la possible mise au point d’un vaccin.

La méningite néonatale est provoquée par une bactérie, la « streptococcus agalactiae », streptocoque du groupe B. Une étude épidémiologique du Centre National de Références des Streptocoques   (Hôpital Cochin (AP-HP) et Institut Pasteur) avait déjà  permis d’identifier qu’un clone de streptocoque de groupe B, le ST-17, était responsable de ces méningites. Il restait à en expliquer l’hypervirulence. 

C’est chose faite avec la publication des travaux de l’équipe  dirigée  par Claire Poyart (Institut Cochin, Université Paris Descartes, Inserm, AP-HP), Marc Lecuit (Institut Pasteur, Inserm, Université Paris Descartes) et Patrick Trieu-Cuot (Institut Pasteur).

Les chercheurs ont identifié, par reproduction expérimentale de l’infection néonatale humaine,  la protéine responsable de cette virulence, la protéine HgvA. Celle-ci  permet l’adhésion in vitro de cette bactérie dans les cellules constituant, notamment, la barrière hémato-encéphalique, laquelle protège le cerveau du sang circulant dans le corps.


Pour leurs auteurs,  ces résultats apportent une première explication moléculaire à l’induction des méningites par ce streptocoque. Ils devraient également permettre, à terme, de travailler sur l’inhibition de l’hypervirulence du clone afin de mettre au point  de nouveaux outils de diagnostic et de prévention des méningites de ce type.

Cassandra Comme, promotion 2013

Sources:

Photo: David Goehring


“Une avancée majeure dans la compréhension de la méningite du nouveau-né à streptocoque du groupe B”, communiqué de presse de lʼInstitut Pasteur, 18 octobre 2010, disponible sur le site de l’Institut Pasteur, http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00004c-01c/presse/communiques-de-presse/2010/une-avancee-majeure-dans-la-comprehension-de-la-meningite-du-nouveau-ne-a-streptocoque-du-groupe-b

Pour aller plus loin:

“The surface protein HvgA mediates Group B streptococcus hypervirulence and meningeal tropism in neonates”, Journal of Experimental Medicine, 25 octobre 2010. vol. 207, pp.  20313-20322, Asmaa Tazi, Olivier Disson, Samuel Bellais,  Abdelouhab Bouaboud, Nicolas Dmytruk, Shaynoor Dramsi , Michel-Yves Mistou , Huot Khun, Charlotte Mechler, Isabelle Tardieux , Patrick Trieu-Cuot, Marc Lecuit, Claire Poyart,  disponible sur le site du Journal of Expérimental Medecine: http://jem.rupress.org/content/current

 Pour plus d’informations sur la méningite:

consulter la fiche sur la méningite, rubrique "fiches sur les maladies infectieuses" sur le site de l'Institut Pasteur: http://www.pasteur.fr/ip/easysite/go/03b-00000j-0hn/meningites

Archives

Abonnez-vous


Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :