Toute l'actualité

Une bactérie se développant à partir d'arsenic, preuve suffisante de la possibilité d'une vie extra-terrestre?


Le carbone, l’oxygène, l’hydrogène, l’azote, le phosphore et le soufre sont les six éléments à la base de toute vie sur Terre. Du moins, c’est ce que le monde scientifique admettait. Les résultats d’une étude publiée le 2 décembre sur le site de Science pourraient bien modifier ces données.  En montrant qu’une une bactérie peut se développer au moyen de l’arsenic, cette étude conclut qu’un organisme peut vivre en milieu hostile. De là à en déduire que la vie extra-terrestre est possible?

L’équipe dirigée par l’exobiologiste Felisa Wolfe-Simon (U.S. Geological Survey) a d’abord prélevé un échantillon de sédiments du Lac Mono, choisi  en raison de la présence dans ses eaux d’un taux élevé de sel et d’arsenic. Il a été soumis  en laboratoire à un régime contenant de l’arsenic et un peu de phosphore. Une bactérie de souche CFAJ-1 de la famille des Halomondacceae des Gammaproteobacteria a survécu. 

L’apport de cette cette expérience in vitro a été d’établir une réaction inédite de la bactérie. Elle  substitue l’arsenic au phosphore pour l’intégrer à son ADN, ses membranes cellulaires et ses protéines. De cette façon, elle construit une partie d’elle-même. Ce phénomène s’expliquerait par la composition chimique proche de l’arsenic et du phosphore.

Les résultats de cette recherche ont été rendus publics dans un communiqué de presse de la NASA, qui a financé ces travaux. Elle y souligne une “découverte en astrobiologie qui aura un impact sur la recherche de preuve d'une vie extraterrestre”.  La publication a alors soulevé de vives critiques dans la blogosphère scientifique aux Etats-Unis. Elles pointent, en particulier, une faiblesse méthodologique de l’étude: elle ne rapporterait pas la preuve de l’existence d’arsenic dans l’ADN de la bactérie.


Oriane Raynal, promotion 2013

Sources :

Photo libre de droits: site fotosearch (www.fotosearch.fr)


" La Nasa découvre une nouvelle forme de vie... sur Terre", dépêche AFP du 2 décembre 2010

" NASA-Funded Research Discovers Life Built With Toxic Chemical", communiqué de presse de la NASA, 2 décembre 2010, disponible sur le site de la NASA : http://www.nasa.gov/topics/universe/features/astrobiology_toxic_chemical.html

Kerry Sheridan, Polémique sur internet autour de la bactérie qui se nourrit d'arsenic, dépêche AFP, 17 décembre 2010

Pour aller plus loin:

”A Bacterium That Can Grow by Using Arsenic Instead of Phosphorus”, Felisa Wolfe-Simon,Jodi Switzer Blum, Thomas R. Kulp, Gwyneth W. Gordon, Shelley E. Hoeft, Jennifer Pett-Ridge, John F. Stolz, Samuel M. Webb, Peter K. Weber, Paul C. W. Davies, Ariel D. Anbar, Ronald, S. Oremland, publié en ligne le 2 décembre 2010 sur le site de Science http://www.sciencemag.org/content/early/recent

Pour un point sur les critiques formulées contre cette étude, consulter, par exemple le blog de Sylvestre Huet, journaliste à Libération: http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2010/12/exobiologie-une-bact%C3%A9rie-%C3%A0-larsenic-nasa.html

 

Archives

Abonnez-vous


Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :