Toute l'actualité

Du séquençage d'un génome à la modélisation climatique: les arbres absorbent les composés organiques volatils

On savait que les plantes pouvaient absorber le gaz carbonique, mais les données concernant les composés organiques volatils (COV) étaient peu nombreuses. Ce gaz à effet de serre d’origine naturelle (décomposition des plantes) et humaine (voitures, matériaux de construction) serait responsable du réchauffement climatique. Il aurait également des effets sur la santé humaine. D’où l’intérêt d’étudier les interactions entre les plantes et les COV. 

Une équipe du Centre National américain de Recherche Atmosphérique (NICAR) de Boulder (Colorado, Etats-Unis), dirigée par Thomas Karl, est parvenue à quantifier la capacité d’absorption des COV par certains arbres.

L’étude, qui a porté sur le peuplier dont le génome a été séquencé, a montré que  les plantes exposées aux COV en absorbent jusqu’à 40% de plus que ce que l’on attendait. L’explication: une augmentation du métabolisme du peuplier résultant d’une modification du niveau d’expression de certains gènes. Mais les chercheurs ont fait une autre découverte: l’exposition des plantes à d’autres polluants augmente les capacités d’absorption des COV par la production d’enzymes foliaires réagissant avec les COV.

Ces données vont donc pouvoir être prises en compte dans les modélisations climatiques qui, jusqu’alors, ignoraient les interactions entre les plantes et les COV. Thomas Karl envisage également, à terme, la mise au point d’arbres génétiquement modifiés afin d’absorber  des polluants atmosphériques en plus grande quantité.
 
Oriane Raynal, promotion 2013


*Le Centre National américain de Recherche Atmosphérique est spécialisé dans l’étude de l’atmosphère et de ses interactions avec des systèmes physiques, biologiques et sociaux.

 Sources :

  Photo: Forêt du Mexique, copyright University Coporation forAtmopheric Research

  Rachel Berkowitz, “Tree Leaves Fight Pollution”, Sciencemag, 21 octobre 2010, disponible sur le site de Science: http://news.sciencemag.org/sciencenow/2010/10/tree-leaves-fight-pollution.html

 “Vegetation plays an unexpectedly large role in cleansing the atmosphere, a new study finds”, communiqué de presse de la National Science Foundation, 21 octobre 2010, disponible sur le site  http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=117919

 Pour aller plus loin:

“Efficient Atmospheric Cleansing of Oxidized Organic Trace Gases by Vegetation”, Science, 5 novembre 2010, vol.330, n°6005, pp. 816-819, T. Karl, P. Harley, L. Emmons, B. Thornton, A. Guenther, C. Basu, A. Turnipseed, K. Jardine.


Pour plus d’informations sur les COV:

consulter le site de l’Ademe: http://www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=-1&cid=96&m=3&catid=15980

Commentaires

Awesome Post. You do a good job. Thanks again

Archives

Abonnez-vous


Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :