Toute l'actualité

les acides gras trans, amis ou ennemis?


Les résultats d’une étude clinique, dirigée par les chercheurs de l’INRA de Clermont-Ferrand et l’Université d’Auvergne, montrent que certains acides gras trans contenus dans le lait de vache permettraient de réduire le taux de cholestérol. Il existerait donc de bons acides gras trans!

Les participants à cette étude ont ingéré du lait provenant de vaches ayant suivi un régime alimentaire destiné à modifier la composition du lait. Il a été enrichi en acides gras trans et appauvri en acides gras saturés. Les chercheurs ont alors observé qu’une alimentation constituée à 63% d’acides gras saturés et 4% d’acides gras trans diminuait significativement le taux de cholestérol total. D’après leur calcul statistique, la consommation de ces acides gras permettrait de réduire de 9,5% le risque d’infarctus du myocarde. L’augmentation des acides gras trans doit cependant rester limitée.

Les conclusions de cette recherche permettraient à la filière laitière de produire un lait qui serait en accord avec les recommandations du Plan National Nutrition Santé (PNNS), en jouant sur l’alimentation des vaches. Elles devraient pour cela se nourrir d’herbe verte et grasse au printemps ou de produits riches en oméga 3 en hiver permettant d’obtenir des caractéristiques identiques en matière grasse dans le lait.


Les acides gras trans, qui étaient jusqu’alors mis à l'index et considérés comme de « mauvaises graisses », pourraient bien faire l’objet d’une appréciation révisée.
                                                                                                                                                                     

Mylène Huck, promotion 2013

Source:

“Les acides gras trans : un ennemi qui sait se montrer bénéfique pour le cœur !”, fiche de presse Info de l’INRA, 5 octobre 2010, disponible sur le site de l’INRA:  http://www.inra.fr/presse/acides_gras_trans_ennemi_benefique_pour_le_coeur

Pour aller plus loin:


“Differential impact of milk fatty acid profiles on cardiovascular risk biomarkers in healthy men and women”, European journal of clinical nutrition,  vol. 64, juillet 2010, pp.752–759, C. Malpuech-Brugère, J. Mouriot, C. Boue-Vaysse, N. Combe, J.-L. Peyraud, P. LeRuyet, G. Chesneau, B. Morio1, J.-M. Chardigny,  publié en ligne le 19 mai 2010, disponible sur le site de la revue Nature http://www.nature.com/ejcn/journal/v64/n7/abs/ejcn201073a.html
 

Archives

Abonnez-vous


Derniers commentaires

Etablissement d'enseignement supérieur privé - Inscription Rectorat Créteil 0942193Y - Cette école est membre de IONIS Education Group comme :